Les Chevalets / Vibratos

Le chevalet est la pièce qui soutient les cordes sur le corps de la guitare, il permet de régler la hauteur des cordes (indépendamment chevalet type Fender, ou toutes en même temps chevalet type Gibson) sans enlever les cordes et parfois sans les détendre (personnellement je le déconseille). Le chevalet peut être «flottant» (c’est-à-dire qu’il tient grâce à la pression des cordes), ou alors fixe.

Le chevalet des guitares électriques est équipé de pontets réglables.

Les pontets réglables sont de petits sillets indépendants réglables grâce à une vis, ils servent à régler la justesse des notes sur tout le manche (le diapason) de chaque corde individuellement.

Fender :

Le chevalet de la Fender Telecaster est le premier chevalet offrant la possibilité de régler la hauteur et la justesse des cordes. Durant les années ’70, le chevalet de la Fender Telecaster emprunta son design à celui de la Stratocaster, c’est-à-dire muni de 6 pontets indépendants permettant de régler la hauteur et la justesse de chaque cordes.

Fender_Stratocaster_tremolo_bridge

Le premier chevalet à pontets réglables individuellement en hauteur et en longueur  est apparu sur la Fender Stratocaster (dans les années 50). Il est aujourd’hui la référence des chevalets-vibratos et est désormais installé sur beaucoup d’autres modèles de différentes marques. Il s’agit d’un chevalet-cordier-vibrato, qui passe à travers le corps de la guitare, et qui est fixé par plusieurs ressorts dans une cavité du dos de la guitare, les cordes s’installent par le dos de l’instrument.

Gibson :

Le Tune-o-matic destiné initialement aux guitares électriques est un chevalet mécanique qui a été créé par la société Gibson et utilisé pour la première fois sur la guitare Les Paul Custom en 1954. Puis il a été utilisé progressivement sur presque tous les autres modèles de guitares de la marque.

tune-o-matic_bridge

PRS :

Autre type de chevalet fixe, le PRS Wraparoundlittéralement « enroulé autour » (la corde passe dans les trous et revient sur le dessus du chevalet ce qui accroit le « Sustain » (la résonance in french). Vous pouvez acheter ce type de chevalet sous d’autres marques que PRS comme TonePros par exemple.

PRS_Bridge

Floyd Rose :

Bon, vous avez tous entendu parler de Floyd D. Rose. Son inventeur voulait développer un vibrato qui ne désaccorde pas la guitare lorsqu’on l’utilise. Pour cela, il a ajouté deux mécanismes de blocage des cordes, un au niveau du sillet, et l’autre au niveau du chevalet. Les cordes ne peuvent ainsi plus bouger au niveau des enroulements autour des mécaniques d’accordage, ni au niveau du chevalet. Les cordes bloquées, il n’est plus possible d’accorder la guitare, Floyd Rose a donc ajouté des accordeurs fins au niveau du chevalet, à la manière du violon.

floyd_hd_2

Cependant attention, il y a les Floyd Rose Originaux, env 220 € la bête en moyenne et ceux fabriqués « sous licence Floyd Rose » et là…on trouve un peu de tout, du bon et du moins bon. Personnellement, depuis que j’ai installé un Floyd Rose original sur mon Ibanez Xiphos, je dirais que ce n’est plus la même guitare ! rien à voir avec son Floyd d’origine qui était une vraie m*****. Je peux vous dire que l’investissement vaut le coup ! C’est vrai que c’est un budget conséquent mais celui d’origine était complètement foiré et comme souvent sur les Xiphos, j’aurais du le fixer définitivement en position horizontale pour qu’il ne bouge plus. Sinon, les bons Floyd se trouvent aussi d’occasion mais c’est toujours délicat car sans voir la pièce on peut avoir de mauvaises surprises.

Petit rappel très important : avant toute opération sur les vibrato de type Floyd Rose, surtout ne jamais régler la hauteur de vos cordes quand celles-ci sont sous tension !!! car vous risquez de fausser DEFINITIVEMENT les couteaux et donc de perdre le point zéro de votre vibrato donc POUBELLE !! donc avant réglages, on desserre les ressorts derrière la guitare et on désaccorde complètement celle-ci pour n’avoir AUCUNE TENSION sur le Floyd. A ce moment là, on peut donc régler son action, c’est à dire la hauteur de ses cordes.

Une « plaque » de  floyd, est affutée sous forme de deux « couteaux » qui s’appuient finement sur les deux goujons (Vis sur lesquelles reposent les couteaux). Lorsque les lames des couteaux sont endommagées, le plus souvent, le Floyd est foutu.

Kahler :

Autre type de vibrato flottant, ceux de la marque Kahler. J’ai ce type de vibrato sur ma guitare BC Rich KKV Flying G2. Il a la particularité de pouvoir être mis en position « Flottante » ou « Fixe ».

Kahler_bridge

Bigsby :

Autre type de vibrato flottant, ceux de type Bigsby (fabriqué par Bigsby Guitars). Le vibrato Bigsby permet de faire légèrement varier la hauteur du son dans les deux directions (± 1 à 2 demi-tons). Ils sont la marque de fabrique des guitares Archtop de Gretsch et Gibson par exemple. Au niveau du cordier, les cordes sont enroulées autour d’un cylindre métallique mobile sur roulement.La tension des cordes est compensée par un gros ressort qui provient du moteur d’une moto Harley-Davidson.

gibson-les-paul-traditional-bigsby-lptdebcb1-2


Floyd_rose_pro_parts

En Français :

1. chevalet-cordier – partie communément appelée le « pontet ».
2. vis de blocage – maintient la corde au cordier.
3. vis de réglage – cette vis permet de régler l’intonation. En desserrant la vis, le support peut être déplacé de quelques millimètres. Une clef Allen est nécessaire pour son ajustement.
4. Accordeur fin – vis pour accorder précisément chaque corde.
5. Bras de vibrato – grâce à celle-ci, le vibrato peut être bougé pendant qu’on joue, pour modifier la hauteur des notes jouées.
6. Blocage de sillet – le sillet est placé sur la tête du manche de la guitare avec les mécaniques pour maintenir les cordes. Il faut soit une clé Allen, soit un tournevis pour bloquer les cordes sur le sillet.
7. Guide – barre de métal vissé sur la tête de la guitare pour que les cordes arrivent avec un angle bien précis sur le sillet.
8. Ressorts – les ressorts se situent dans le corps de la guitare et compensent la tension des cordes. Le vibrato est ainsi maintenu dans une position d’équilibre. Suivant le calibre des cordes utilisées, jusqu’à cinq ressorts peuvent être installés.
9. Support des ressorts – les ressorts y sont accrochés. Grâce à deux vis, ce support peut être réglé de telle sorte qu’au repos le vibrato soit dans une position flottante correcte.
10. Clef Allen – un tel vibrato a besoin en général de trois clés différentes pour changer une corde.

In English :

1. Saddle — A metal box the string is locked into. There is one saddle for each string, hence six for the standard 6-string guitars, and seven for 7-string guitars. Each saddle contains a long screw that fixes the string holder block inside it. An Allen wrench is required to loosen or tighten these.
2. String Holder Block or Saddle Block — A cube-shaped metal block that presses the string end into the saddle wall thus locking it tight.
3. Intonation Screws — Screws that hold saddles on the base plate; when loose, the saddles can be moved forward and backward, effectively changing intonation of a string. An Allen wrench is required to loosen or tighten these.
4. Fine Tuners — Screws that are used to fine-tune strings instead of the machine heads which cannot be used after the nut has locked the strings at the neck. It can be rotated with bare hands.
5. Tremolo Arm — The most visible part of mechanism, a handle that can be used to change played notes pitch up and down during play.
6. Nut — A string clamp, installed as the « zero fret » at the neck. It has screws and braces called « locks » to clamp on the strings that run through it. An Allen wrench is required to loosen or tighten the nut.
7. String Retainer — A metal bar installed at headstock to retain strings that go to the machine heads.
8. Springs — Springs that pull the bridge downward around the pivot point, balancing the string tension. They are installed into a cavity that is usually accessible from behind the guitar body and is hidden under plastic cover. There are usually 3 springs. However, to change the resistance of arm to more comfortable one, some guitarists may use anything from 1 to 5 springs.
9. Spring Claw Hook — A connector between the guitar body and springs. It has special « claws » to attach the springs to. This part is usually mounted to the guitar body using long screws that can be adjusted to change the tension of springs and thus re-balance the whole tremolo system.
10. Allen wrenches — Three sizes are usually supplied with the tremolo. The smallest is used for intonation screws; the mid-sized wrench is used for fixing screws on saddle blocks and the largest is for nut screws. Floyd Rose Licensed systems usually supplies and uses only two sizes of wrenches as their variation uses the same size for the screws on the saddle blocks and nut. However, on some models only need the first two, as the bridge and nut screws are the same size.


Comme j’ai un peu galèré pour régler ce vibrato, je vais vous faire par de la documentation (en anglais) que j’ai trouvée. Elle m’a bien aidée !

Voici un schéma du vibrato avec ces différents points de réglages :

KahlerPro